Home Faits divers Actualité internationale NYAMASHEKE: SE SERVANT DE SON MATERIEL DE SONORISATION, NTIHABOSE A SENSIBILISE LES...

NYAMASHEKE: SE SERVANT DE SON MATERIEL DE SONORISATION, NTIHABOSE A SENSIBILISE LES HABITANTS DE 3 SECTEURS A SE PREVENIR CONTRE COVID-19

49
0

Depuis le 10 Mai jusqu’en Novembre cette année, Ntihabose Samson qui habite dans le District de Nyamasheke, Secteur Mahembe, Cellule Kagarama dans le Village de Gashabi a utilisé son propre matériel de sonorisation pour diffuser les messages destinés à sensibiliser les gens contre COVID-19. Ses messages pouvaient être entendus dans trois secteurs à savoir : Mahembe, Gihombo et Gishyita. Les autorités du secteur Mahembe saluent cet acte modèle et le qualifient d’exceptionnel.

Le matériel de sonorisation que Ntihabose a utilisé dans la sensibilisation contre COVID-19, l’utilisait auparavant pour les activités de divertissement de  son ballet de danse et troupe théâtrale. D’ailleurs, il est connu sous le surnom de Nyiraneza qu’il a eu grâce à l’une de ses chansons. “D’habitude mes chansons sensibilisent les gens sur les bonnes causes et conduites à adopter. C’est dans ce cadre que j’ai voulu donner ma contribution pour sensibiliser contre COVID-19, en utilisant mon matériel de sonorisation que j’avais à la maison”, a affirmé Ntihabose Samson. A part les messages qu’il disait lui-même, Ntihabose jouait aussi les chansons qui véhiculent des messages de sensibilisation contre COVID-19 et les messages de la Police Nationale en rapport avec cette pandémie qu’il avait copié sur son disque flash.

Nyirahakizimana Christine est l’une des voisins de Ntihabose Samson. Elle affirme qu’il diffusait les messages de 5h00 à 06h00 du matin. “Il nous saluait, nous rappelait de se prévenir contre COVID-19. Il disait : n’oubliez pas les masques. Comme ça les gens ne pouvaient pas oublier les masques. Il nous disait aussi : S’il vous plaît, ne portaient pas des masques uniquement en présence des autorités. Souvenez-vous que vous les porter pour protéger votre vie. Tous ces messages nous ont beaucoup aidé dans la prévention contre COVID-19”.

Ses messages pouvaient être entendus dans trois secteurs

L’acte de sensibilisation contre COVID-19 qui a été fait par Ntihabose est qualifié d’exceptionnel par les autorités du secteur Mahembe. En effet, comme l’explique Madame Mukamusabyimana Marie Jeanne, secrétaire exécutive du Secteur Mahembe, l’idée de cette sensibilisation provient uniquement de Ntihabose, et ceci a beaucoup aidé dans la livraison rapide  des messages sur COVID-19 parce que le matériel de sonorisation qu’utilisait Ntihabose pouvait couvrir 3 secteurs à savoir : Mahembe et Gihombo du district de Nyamasheke et le secteur Gishyita dans le district de Karongi. Selon Mukamusabyimana Marie Jeanne, grande partie des habitants du secteur Mahembe recevaient ses messages.  “Avant, nous utilisions des mégaphones pour livrer des messages sur COVID-19 village par village, mais il y avait de villages qui n’en avaient pas et où on utilisait du tambour avant de dire à haute voix des messages. Le matériel sonore de Ntihabose a résolu ce problème parce qu’il atteignait 3 secteurs. Par exemple, ça a beaucoup servi dans le centre commercial de Mugonero surtout lorsque l’heure de couvre-feu changeait”.

Le matériel de sonorisation brulé

En Novembre 2020, le matériel de sonorisation a été brulé par le courant électrique. Ainsi, le stabilisateur et le disque flash ont été brulés tandis que l’ampli mixeur ne peut plus fonctionner plus de 10 minutes. Depuis cette panne, Ntihabose n’a pas pu diffuser les messages de sensibilisation contre COVID-19.

Mukamusabyimana Marie Jeanne, la secrétaire exécutive du secteur de Mahembe dit qu’elle n’avait pas entendu parler de ce problème mais qu’elle va faire le suivi pour le résoudre : “Je n’ai pas entendu ses messages récemment. Je pensais qu’il avait stoppé la sensibilisation parce que le nombre des cas positifs avait diminué ces derniers jours. Mais comme le nombre commence à être élevé, nous allons encore avoir besoin de sa contribution. Nous irons le voir, ou il peut venir vers nous, pour voir ce que nous pouvons faire afin de résoudre ce problème”, a-t-elle dit.

Olive Uwera

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here