Home Religion Amakuru adasanzwe Brazzaville : Les journalistes se réunissent pour la visibilité et la connaissance...

Brazzaville : Les journalistes se réunissent pour la visibilité et la connaissance de la Commission des forêts d’Afrique centrale (COMIFAC)

323
0

Des journalistes et communicateurs des pays membre de la Commission des Forêts de l’Afrique centrale (COMIFAC) réuni dans le cadre des activités du Réseau des communicateur de l’information environnementale en Afrique centrale (RECEIAC), s’arrosent des enjeux des promesses des pays membre pour la conservation de la biodiversité et la gestion durable des forêts.

Assemblai pour 5 jours, les journalistes et communicateurs, membres du Réseau des communicateurs pour l’environnement et l’information en Afrique centrale (RECEIAC), s’examineront sur la composition d’un document devant définir les politiques de communication de la Commission des forêts d’Afrique centrale (COMIFAC) pour les rapprochés évènements majeurs, entre autres le Congrès de UICN, la Cop15 et la Cop 26.

La rencontre qui se déroule du 26 au 30 juillet 2021 en République du Congo a pour objectif de définir une stratégie de Communication qui permettra à l’ensemble des pays membre de la COMIFAC de conquérir les promesses de financement de la Communauté internationale, effet aux efforts de maintien du vaste foret du bassin du Congo et la gestion durable de l’ensemble de ses ressources biologiques.

La ministre du Congo, en charge de l’Environnement et le développement durable Arlette SOUDAN-NONAULT plaide pour une plus grande implication des journalistes Africains dans l’amélioration de la visibilité des accords multilatéraux pour la lutte contre les changements climatiques et surtout pour le Basin du Congo Nil.

Le ministre a déclaré : « Les résultats attendus lors de cet atelier renforceront l’éventail des stratégies mises en place par l’Afrique dans le cadre de la promotion du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo et la visibilité du 2e poumon écologique mondial.

Monsieur Raoul Siemeni, président du RECEAIC à renforcer les rôles de communicateurs et journalistes en montra qu’il faut leurs participations pour la visibilité des activités de la commission du foret de l’Afrique centrale au reste du monde.

« Nous savons bien la force des journalisme et communication en générale ce pourquoi même après cette atelier les journalistes se mettra ensemble pour finaliser les techniques qu’ils vont utiliser pour la visibilité de réalisations de la commission des forets de l’Afrique centrale. Il faut que tout le monde sache à chaque niveau. » Déclaré le président Raoul.

Le Secrétaire général adjoint de la COMIFAC, Chouaibou Nchoutpouen, lui aussi renforcer que les journalistes du réseau doit communique le maximum possible pour que le monde reconnu la richesse de la sous-région,

Monsieur Chouaibou a déclaré « Notre sous-région foisonne une biodiversité exceptionnelle qui constitue un potentiel incalculable pour le développement socio-économique des pays d’Afrique Centrale. Cependant, le niveau de connaissance et de prise par les différentes parties attachantes de la Conservation et la gestion durable de la biodiversité dans notre sous-région des enjeux liés à la mise en œuvre de ces Accords reste faible. Alors il faut le rôle des communicateurs pour que les informations soit partage pour tous les niveaux.

La COMIFAC ou « Commission des Forêts d’Afrique Centrale » est l’« unique instance d’orientation, de décision et de coordination des actions et initiatives sous-régionales en matière de conservation et de gestion durable des écosystèmes forestiers » pour son espace de référence soit en 2012 15 pays : BurundiCamerounCongoGabonGuinée équatorialeRépublique centrafricaineRépublique démocratique du CongoRwandaSao Tomé-et-Principe et Tchad

 

Mukazayire Youyou

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here